Archives de Catégorie: Bangalore

Le Karnataka met la pression sur…

la ville de Marseille. Et tu peux compter sur ton serviteur préféré pour débusquer le « scoop » et mener l’enquête.

Yeddyurappa

Il semble en effet que le parti au pouvoir du Karnataka, tout bonnement responsable du couvre-feu qui rend nos soirées si palpitantes,  et au milieu de gros scandales politiques, mette la pression sur la ville de Marseille. Cette dernière aurait promis d’ériger un Mémorial en l’honneur de Vinayak Damodar et n’a toujours rien fait alors que l’on célèbre bientôt le centenaire de ce mystérieux événement historique! Ça t’étonnes toi?

Mais qui est ce brave homme?

Vinayak Savarkar

Savarkar était un révolutionnaire Indien, « Freedom Fighter » comme on dit ici. On lui doit entre autre la rédaction de Hindutva fondement du nationalisme Hindou, et on ne le remerciera jamais assez pour ça! Ses activitées révolutionnaires commencent alors qu’il étudie en Inde d’abord puis en Angleterre. Il y fonde entre autre la Free India Society épousant ainsi la cause de l’indépendance et publie La Guerre d’indépendance Indienne au sujet des Rebellions de 1857 . Il sera banni suite à cela par les autorités Britanniques mais ne sera arrêté qu’en 1910 pour  ses connexions avec le groupe révolutionnaire India House.

De quel évènement historique parle-t-on? Quels est le rapport avec « La bonne Mère »?

Il faut dire que le bougre est courageux. Alors que son bateau (sujet brulant du moment à l’UMP) fait escale à Marseille , il se jette par dessus bord espérant ainsi échapper à la peine de 50 ans d’emprisonnement. Il sera repêché et enfin enfermé dans la prison des Iles Andaman et Nicobar, dont l’aéroport porte maintenant son nom.

Le plat le plus célèbre de l'histoire Indienne

Maintenant que tu connais l’histoire de Savarkar, on se demande vraiment qu’est ce que peut bien attendre la mairie de Marseille. On parle quand même du plus célèbre « plat » de l’histoire Indienne.  Non mais oh!

Tu peux maintenant débrancher ton cerveau et retourner sur ta page Facebook!

Venga vengaNEWS!

JGui

Bookmark and Share

Quatre jours pour convaincre

Tu en as surement entendu parler ces derniers jours. Notre président est passé par ici. Objectif, montrer que la France s’intéresse au sous-continent. Et réciproquement que l’Inde doit s’intéresser à la France.

Après David (et non pas James) Cameron, Barack Obama, bientôt Medvedev et Hu Jintao, nous aussi on veut croquer les 9% de croissance annuelle! La première visite de quelques heures en 2008 avait laissé un goût d’inachevé. Cette fois-ci les petits plats ont été mis dans les grands avec pas moins de 7 ministres  dont Alain Juppé (finalement resté à Paris) et Christine Lagarde, ainsi qu’une délégation de près de soixante-dix chefs d’entreprise présente.

Première étape Bangalore, Agra puis Delhi et enfin Mumbai, dans le but de signer des « projets d’accord », notamment dans les domaines de la défense, et du nucléaire.

Taj Mahal

La presse locale s’en est d’ailleurs donnée à cœur joie et comme prévu Madame intéresse beaucoup plus que Monsieur.

Sunday Times : La classe de Carla laisse Bangalore sans voix

Mail Today: La romance de l’Inde et de Carla

Résultat des accords signés pour près de 15 Milliards d’€uros. Deux réacteurs EPR d’Areva, quelques contrats de maintenance sur la flotte Indienne de Mirage 2000, du codéveloppement dans le domaine de la défense, enfin quelques Airbus en Leasing.  Pas mal!

Sur l’horizon 2012 la France de son côté devrait investir près de 10 milliards d’€uros en Inde. Pas mal!

Hier une petite réception donnée par le couple présidentiel en l’honneur de la communauté Française était donnée par le couple présidentiel. Dommage on aurait pu comparer le avec/sans le président et le Bangalore/Delhi en terme de réception.

La visite s’achève aujourd’hui à Mumbai par un hommage aux victimes des attentats de Bombay.

Sarkozy et Manmohan Singh

L’anecdote ultime de cette visite restera tout de même la requête présidentielle de dernière minute auprès de la sécurité locale de dégoter des gardes du corps de petite taille. J’imagine la tête des mecs trouvés en dernière minute…la blague!

Alors convaincu(e)?

Venga venga!

JGui

Bookmark and Share

Si l’on rêvait un peu

Il parait que l’Inde bouge que l’Inde est sur la pente ascendante. Je veux bien le croire, les preuves sont plus que flagrantes. L’ordre est en marche mais le chemin est long.

UB City

Il y a de cela 3 semaines un petit mail de TF1 adressé aux quelques expats Bangaloris. On recherche activement  un Français si possible ingénieur informaticien travaillant dans une de ces entreprises ultras modernes de Bangalore. C’est pas cela qui manque!

Pas la peine d’appeler car je ne possède personnellement  aucun des critères requis. Quoi qu’il en soit la mafia Aveyronaise de Bangalore se renseigne curieusement sur ce que l’on veut présenter. Apparemment, l’équipe de tournage veut clairement du Bling Bling. Du L.A arrosé à la sauce curry!

Car comme le dit le premier commentaire du reportage, Bangalore c’est un peu la Californie Indienne.

Résultat du reportage quelques plans de UB City, Infosys, travelling sur un joli bâtiment et TF1 continue de vendre du rêve.  Suite au reportage on attends maintenant plus de 1500 expatriés pour l’année prochaine. Never trust Harry!

Venga venga et Watch the fuck!

JGui

Bookmark and Share

Achète-moi un Mouton.

Ou le remake de Saint-Exupéry à la sauce India.

Depuis quelques jours les moutons et autres biquettes sont de sortie à Bangalore et dans les quartiers musulmans en particulier. Il était quand même saisissant de voir le nombre de bestiaux au mètre carré dans ces quartiers Samedi et Dimanche dernier. Des plus ou moins gros au plus ou moins beau, il y en a pour tous les gouts.

Ici nommé Bakrid Festival, celui-ci est plus connu en France sous le nom de Aïd el-Kabir. Ces temps-ci les festivals religieux Hindous, Musulmans s’enchaînent de manière fulgurante preuve encore une fois de la diversité impressionnante du sous-continent.

Comme l’a si bien dit mon ami Vincent:

« Les moutons ont envahi Bangalore mais demain il seront tous mort!« 

En attendant de voir à quoi peut bien ressembler un Noël à des milliers de kilomètres de la France. Les catholiques représentant 2,5% de la population, si mes calculs sont bons pas moins de 26 Millions d’Indiens. Et moi et moi et moi…

Venga venga!

JGui

Bookmark and Share