Archives de Catégorie: Jaipur

Family Tour 3: Jaipur, enfin!

Troisième fois que votre dealer d’histoires se rends à Jaipur, et c’est seulement après 8 mois que je vais enfin pouvoir te faire découvrir la ville rose. Et oui il n’y a pas que Toulouse dans la vie. Il y a Jaipur aussi!

Rama

La capitale de l’état du Rajasthan, c’est avant tout une dynastie régnante de Maharajas se revendiquant comme descendant direct de Rama. Roi d’Ayodhya, ville sacré de l’Hindouisme. Et surtout fameux héros du Râmâyana, plus connu comme étant l’un des écrits fondamentaux de l’hindouisme et de la mythologie hindoue. Rien que çà!

La construction de la ville de Jaipur à proprement parlé commença en 1727. Il fallu alors 4 ans pour en finir avec les places principales, routes et squares. La ville fut construite en suivant les principes architecturaux Indien du Shilpa Shastra. Divisé en neuf blocs, dont deux d’entre eux représentent les bâtiments d’états et autres palaces. Par la suite une énorme entreprise de fortification commença avec la construction de 7 portes principales. A ce moment précis, l’architecture de la ville était l’une des plus avancé et certainement la meilleure du sous-continent Indien. Ce qui vaut aujourd’hui le surnom de « Ville Rose » à Jaipur, est un fait d’histoire. En 1853 et juste avant la visite du Prince de Galles, la ville toute entière fut peinte en rose. Aujourd’hui encore Jaipur brille par sa touche, lui donnant cette apparence indissociable.

De l’Hindi, la « Ville Victoire » c’est aussi une multitude de sites à visiter. Hawa Mahal, le palais des vents, où Harem Royal, ornés d’une centaine de fenêtres et balcons qui ont été construites de façon à permettre aux femmes de voir l’extérieur sans être vues.  Construit selon les canons de l’architecture rajput, il a été conçu de façon à permettre au vent de circuler à l’intérieur et, ainsi, de le rafraîchir. Ingénieux, non?

Plus loin en direction de Delhi, l’ancienne citadelle du clan d’Amber avant qu’elle soit transféré à Jaipur. Le Fort d’Amber est connu pour son style unique mêlant style Hindou et Musulman. Plus haut sur la colline le Jaigarth Fort surplombe son petit frère connecté entre eux par  immense muraille.

Retour à Jaipur, le City Palace c’est un peu comme la résidence principale de Monsieur Maharaja. Franchement pas fou!

Après toutes ces visites depuis quatre jours je suis sûr que comme moi tu n’en peux plus. Tant mieux parce que nous nous envolons pour Goa, où le farniente est Roi!

Venga venga Goa!

JGui

Bookmark and Share

Family Tour 3: Jaipur, l’objectif!

Quelques fois, l’inattendu a son petit charme. Personnellement l’inattendu c’est tous les jours. En vacances on voudrait juste que tout se passe bien.

7h00, nous voilà parti. Et bien non « Mr Chauffeur » est en retard, nous partirons finalement à 8h. Les Australiens bien calés au fond de la voiture nous prenons la direction de « Pink City ». La première heure se fait sans encombres, l’autoroute est déserte. Tu sais cette fameuse autoroute où j’avais crevé trois fois en Mai, pour finir au bord de la route à respirer la poussière causé par les camions sur mon lit de camps. Ah Jaipur, que de bons souvenirs. Disponibles ici (Jaipur de perdre patience: Episode 1, 2, 3).

Cette fois, pas un chat. Si ca roule comme ça jusqu’à Jaipur, on y est dans 3 heures. Ne fantasme pas encore cher lecteur, car la grève a bien lieu. Une heure plus tard nous voilà bloqués par les « Rebelles » qui n’ont pas l’air bien méchants. Mais nous voilà surtout parti pour 8 heures de mal au fesses dans la pure campagne Indienne. La route du bonheur. Les villages que nous traversons sont tout simplement la surprise du chef. Quel accueil. Il semblerait qu’il soit au courant de la grève et qu’ils se soient tous donné rendez-vous aux bords de la route. Remplis d’enfants qui nous saluent le sourire jusqu’aux oreilles. Chacun de leur crie nous redonne du baume au cœur. Ces gens n’ont pas grand chose mais transpirent la joie de vivre! Une leçon…

Une fois à Jaipur nous découvrons l’hôtel Madhuban facilement éligible au 4 Chapatis pour son cadre, confort et son petit restaurant au top. Il est déjà tard et demain nous attaquerons les visites. Une bonne nuit méritée!

Venga venga!

JGui

Bookmark and Share