Archives de Catégorie: Ailleurs

Pattaya

plus communément appelé le Disney Land pour adulte.

Avant de planifier notre voyage la question se posait. Doit-t-on vraiment faire escale à Pattaya. A vrai dire tout le monde nous l’a déconseillé. Car cette ville sulfureuse communément appelé « le Paradis » est très loin de l’image Biblique de celui-ci. Plutôt à l’opposé. En effet on ne compte pas le nombre de prosti-pute au mètre carré.  Là n’est pas le plus grave, puisqu’on aura beau s’outrager devant ce constat, ce phénomène est déjà bien visible dans nos belles contrées Européennes. Et le fait d’habiter  quelques dizaines de kilomètres du plus grand « bordel » d’Europe me fait penser que ceci est tout aussi outrageant.

Bien sûr cela laisse la porte ouverte à d’autres pratiques bien moins « acceptables ». Car voir un « Super Size me » Ricain accompagné de deux gamines cela fait réfléchir crois moi.

L’expérience aura eu le mérite de faire réfléchir sur la situation est de voir de mes propres yeux, une autre facette de la Thaïlande. Bien moins glorieuse, mais  bien présente. Alors pourquoi fermer les yeux? Ceci n’est que le reflet de notre triste réalité!

JGui

Bookmark and Share

Koh Chang

ou le plaisir de retrouver calme et volupté…

En effet après le « Las Vegas » Thaïlandais quoi de mieux que de se diriger au plus près des étoiles. Oui c’est mon côté romantique qui ressort environ tous les 6 mois. Je vous préviendrai du prochain….  C’est donc après une « nuit » de 5 heures dans un bus somme toute assez confortable que nous sommes arrivés à Trat. Sièges inclinables avec place pour mon mètre quatre-vingt six, A/C à fond bien sûr, le tout pour 190 Bahts (4€75).

Départ de Bangkok

Une fois déposé à la gare routière des taxis se feront un plaisir de vous accompagner vers l’embarcadère d’où le premier ferry démarre à 6h du matin. Non s’en compter sur un mal de ventre insoutenable le taxi attendra un peu et les italiens à son bord aussi. C’est fou comme depuis maintenant 4 mois on se lâche sur certains sujets tabous en France mais récurrents ici! Je referme la parenthèse.

Ferry

Environ 40 minutes vous suffiront pour poser votre premier pied sur ce bout de Paradis. Malheureusement ce n’est effectivement pas la saison pour venir en Thailande car la pluie ne nous a pas lâché de 2 jours. Alors prévoit ton Poncho mon ami. Malgré tout, entendre le bruit des vagues me redonne un peu de joie à des milliers de kilomètres de ma Méditerranée natale, et la bouffe est toujours aussi délicieuse.

Cabanes

Lonely Beach

On aura beau chambrer sur le mauvais temps, nul ne niera que la Mousson c’est reposant sous une hutte à lire, discuter, et déguster toute sorte de Milkshakes! Presque romantique comme diraient nos amis Indiens.

Notre Hutte

L’île offre de nombreuses activités comme la plongée, balades et bains avec Babar le Néléphants, excursions sur les autres micro îles, massages Thaï et autre fiesta dès la nuit tombée. Pour nous au programme massage Thaïs où je me suis senti partir comme jamais, et diner dans un resto-bar où l’accueil n’a d’égal que leur délicieux plats, leur musique Rock Indie, et leur Buckets de Mojito! Le lendemain une excursion en scooter s’impose malgré cette satané pluie. On se croirait presque dans « Lost », à découvrir une toute autre facette de l’île et ses nombreux cours d’eau et points de vue.

Scooter

Il maintenant presque 17 heures, temps pour nous de trouver un moyen de se diriger doucement vers Bangkok, synonymes de fin de vacances…snif. Prochaine et dernière étape Pattaya!

Venga venga!

JGui

Bookmark and Share

Venga Bangkok

Non Venga Bangalore n’est pas mort, il marche juste au ralenti. La faute à de belles vacances en compagnie de C. et F-X. et le contre-coup qui rend le retour en Inde assez blasant.

Car à peine débarqué à Bangkok le ton était donné.  Un aéroport digne de ce nom. Un premier taxi vers le centre de Bangkok direction notre hôtel (Suk11) et une première bonne impression.

Taxi Flashy

JG: Take those 6 remaining Bahts (Thailand money)

Taxi driver: Take your money back I’m not a prostitute!

JG: OK!

Je crois qu’ici on ne va pas être fâché avec les Flashy Taxis, surtout qu’il y en a à tous les coins de rues. Là où Bangalore nous offre de pénibles Rickshaws et des Taxis à commander 1 heure avant tout mouvement. Au passage on déconseille les « Touc Touc » locaux bien trop cher.

Il est 7 heure du mat’ et la nuit a été plutôt courte. Mais Bangkok en arrivant de Bangalore, c’est un peu la Suisse sans l’accent! Comme apaisé devant le calme de cette mégalopole, nous en avons profité pour nous balader, mot que j’avais oublié en voyant tout ces trottoirs défoncés de Bangalore!

Rue de Bangkok

Beaucoup de trafic et pas un klaxon, pas un franchissement de ligne. Le sourire est sur tous les visages que nous croisons. Quel plaisir!

Traffic Bangkok

Ici la nuit n’est pas en reste, on trouve des activités plus ou moins excitantes. De Ping-Pong Show en concours de fléchettes, le public n’est jamais déçu. Enfin on aime ou on déteste mais nul ne niera que cela fait partie du pays. Bon ou mauvais côté? A vous de vous de voir. Mais quel plaisir de se trémousser jusqu’au petit matin dans ces haut lieux de la fête, tellement plus habitué à tout ça. Le sourire jusqu’aux oreilles des Thaïs ne gâche en rien notre plaisir d’être ici.

La journée, la ville se démarque par de nombreux quartiers dont China Town que nous avons traversé.

China Town

Ainsi que ses canaux qui permettaient autrefois de se déplacer aisément dans la cité.

Canaux

Bien sur le Boudha massif est une place touristique importante de Bangkok. Quoi qu’il en soit en une nuit et deux jours il te faudra choisir mon ami!

Boudha

Il est maintenant minuit et nous embarquons pour 5 heures de trajet à bord d’un bus. Direction Trat, puis l’embarcadère pour Koh Chang. Deuxième plus grande ile de Thailande après Phuket mais beaucoup moins touristique!

Venga venga!

Bus

JGui

Bookmark and Share

PS: Photos bientôt disponibles dans Watch the fuck!

Cinq jours pour souffler

Après plus de 4 mois de dur labeur il est grand temps de souffler un petit peu.

Direction la Thaïlande, pour programme dont le thème principal sera:

Toujours pas fâché avec le bon temps

Direction donc Bangkok pour deux jours puis Koh Chang pour le côté Paradisiaque. La Thaïlande est d’ailleurs assez bien connecté de Bangalore et il vous en coutera environ 300€ A/R. J’espère ne pas trop vous faire de mal en vous montrant ces quelques photos, comme un amuse bouche de ce futur voyage.

Bangkok

Koh Chang

A très vite chers lecteurs.

Venga venga!

JGui

Bookmark and Share