Bombay voilà c’est fait!

Un jour férié en Inde c’est toujours bon à prendre. Republic Day bien calé un mercredi et c’est un weekend de 5 jours qui te tends les bras. Quittons cette ville de fous furieux et partons à la découverte de Maximum City.

Il convient de préciser que qui dit Republic Day, dit forcement dry day (interdiction de vendre de l’alcool). Tu te rends compte. Heureusement ça ne dure qu’un jour mais pour la folie nocturne de Bombay on repassera!

L’une des choses les plus impressionnantes à Bombay est surement cet atterrissage à quelques mètres d’un bidon ville gigantesque. Jusqu’au dernier moment, l’impression que tu es bon pour y passer.

Sur le chemin de l’hôtel situé à Dadar Train Station, un défilé de Royal Enfield en l’honneur de ce jour plus que spécial.

En compagnie de Monsieur C. rejoint plus tard par Monsieur Y. (plus connu pour ses relations douteuses  avec le Conseil Général de l’Aveyron) nous sommes donc parti à la découverte du sud de la ville, Colaba.

La première idée a donc été de se la jouer à l’Indienne et rejoindre le centre ville par le très fameux train local, sorte de RER A à la sauce Masala. Et là, accroches toi! Une véritable expérience « tragicomique ». Une fois le train en gare, une foule indénombrable descends à toute vitesse des wagons, il en sort de partout dans un joyeux bordel. Problème. Une fois le « demi-million » de passagers descendu il te reste environ 5 secondes pour te propulser à l’intérieur. Autant te dire que c’est mission impossible car une fois le temps écoulé le train repart à toute vitesse. Finalement le RER A, soit disant la ligne la plus fréquentée du monde, peut aller se rhabiller!

La deuxième idée a donc été de prendre un taxi puisque les rickshaws sont interdits passée une certaine zone. Plutôt cool, le bras tendu, on gagne une roue et du confort!

Une fois arrivé à Colaba, il ne te reste plus qu’à passer en mode Noir et Blanc et t’imaginer un siècle plus tôt. Le cadre ici est vraiment différent des autres villes indiennes où je suis passé, la touche British est clairement visible. De vrais trottoirs qui te réconcilient avec la marche en ville!

A Bombay il est aussi possible de se perdre dans de joyeux bazars où se mêlent odeurs, bruit, et animation. Une énergie toujours bonne à prendre. Rester debout, ne pas bouger et voir ces vagues humaines vous frôler. Je ne m’en lasse toujours pas…

Deux jours ne sont bien sûr pas suffisants mais le dépaysement est total et on va pas se plaindre…car j’en connais quelques uns qui se caillent à Paris ou ailleurs.

En soirée nous prendrons un bus couchette pour Goa, nième fois et toujours autant de plaisir!

Venga venga Goa!

JGui

Bookmark and Share

2 réponses à “Bombay voilà c’est fait!

  1. Tu es reparti jungler a Goa?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s