Gros Carnage à Gokarna

Tu l’auras bien réalisé depuis quelques temps, j’ai la palabre en feu.

Décidément le mois de Septembre aura été placé sous le signe d’un voyage toutes les deux semaines. Un weekend pour sortir de la jungle Bangalori et un autre pour se « reposer », la combinaison est toute trouvée! Hampi avait été synonyme de visites de temples tel les Hindiana Jones que nous sommes. Cette fois-ci on se détend, le programme était plutôt de se reposer au bord de l’eau.

Gokarna - Om Beach

Alors quoi de mieux que Gokarna et ses plages « au naturel ». Gokarna, littéralement traduit part « Oreille de vache » est tout bonnement l’endroit où Lord Shiva serait sorti de l’oreille d’une vache. En toute simplicité…

Départ le vendredi soir en bus Sleeper pour la modique somme de  500 Rs, comptant 12 bonnes heures de route, tu arriveras le lendemain dans la matinée dans le petit village de Gokarna. Le guide du Chapati d’or te conseille la compagnie VRL (bus Volvo) voire Seabird (bus Indien).

Ici quatre plages sont à ta disposition, Half Moon Beach et Paradise Beach que nous qualifierons de criques, puis Kudlee Beach et la célèbre Om Beach.

Si le Guide du Chapati d’or est ton nouveau référentiel, depuis le village demande au rickshaw (100/150 Rs max) de ton choix de te mener à la célèbre Om Beach, 3 Chapatis.

Chemin vers Om Beach

Descends les quelques marches menant à la plage et pose ton fardeau tout au bout de la baie. Côté plus occidentalisé.  Car oui il ne faut pas choquer un Monsieur et Madame Kumar qui se baignent tout habités. Pire ne pas attirer le Monsieur Kumar qui peut être assez lourd surtout si tu es une jolie fille en deux pièces. Mesdames « Take it easy! » Tu l’auras compris le fond de la baie c’est « safe », et de charmantes, certes basiques guest houses t’attendent. Notre choix « le Ganesh Café », accueil plus que chaleureux mais huttes très basiques, à 400 Rs pour une seule nuit. C’est 3 Chapatis que l’on donne sans facturer, cadeau Papa!

Tu y es, un peu plus près du Nirvana mais surtout bien loin de cette jungle qui t’étouffe. Il est temps de prendre le temps, jouer aux cartes, discuter, lire, et même s’adonner à quelques séances de body surfing. Oui il y a un peu de houle, et les allers retours entre le café et la plage ne se comptent plus tellement c’est bon.

Om Beach

Comme moment inoubliable, une baignade nocturne dans cette eau remplie de plancton phosphorescent. Juste magique. Si tu as vu le film « La plage », début de carrière de notre cher Léonardo mais aussi Guillaume Canet, tu te souviens c’est la scène où se coquin de Léonardo s’envoie la copine de Guillaume Canet. Pas classe! Il parait que c’est super rare, alors on en a profité.

Le lendemain, fin d’après midi, il est déjà l’heure de faire nos adieux à l’oreille de vache. Vaches qui sont bien présentes, et sur la plage s’il vous plait (bouse à l’appui). Une dernière marche sur la plage et nous voilà déjà dans le bus.

Bus retour (avant les déboires)

Là où tous les ennuis sont commencé, changement de bus, couchettes trempe, moustiques. La nuit a été longue, crois moi mais néanmoins heureux du weekend passé et persuadé que je reviendrai à Gokarna.

Venga venga! Go Go Karna!

JGui

Bookmark and Share

PS: Photos bientôt enfin disponibles dans la section Watch the Fuck


2 réponses à “Gros Carnage à Gokarna

  1. Gokarna is an awesome place and fun when you are there with friends….smoking,drinking…bon fires are the craze for every night.

  2. Very inspiring, i wonder why i didn’t get that idea. Thanks for sharing!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s