Jaipur de perdre patience – Episode 1

d’accord c’est Pas Bien Fin (PBF pour les Fraïs de Perpi)  mais une dose d’humour après les trois jours que je viens de passer n’a pas de prix! Croyez moi.

Il y a d’abord eut l’avant Jaipur. Première arrivée en Inde avec Philippe où l’on découvre une opportunité d’équiper quelques véhicules avec nos systèmes. Là on nous explique que c’est ultra urgent, le client veut voir nos produits le plus rapidement possible. Il n’y a pas de temps à perdre, je dois immédiatement prendre l’avion pour la France et revenir avec une démo.

Un mois s’écoule durant lequel nos amis Indiens me rappellent chaque jours l’urgence de la situation. Arrivée en Inde plein de bonne volonté, les valises pleines de kilos nous partons illico presto en direction de la capitale du Rajasthan. Connue sous le nom de « Pink City ». Ca vous rappelle quelque chose?

Praba charge la Toyota

Le départ devait se faire à 9 heures, mais il est 11h quand nous quittons Delhi après un savant mélange de retard des uns, achats en tout genre des autres, et chargement de la Toyota.

S’en suivent 6 heures de « Highway »  dans le chaos le plus total. Comprenez par Highway le simple fait que la route est à 2×2 voies, car le reste c’est du pur floklore. Déviations en tout genre, traversées de village, traversées de vaches et autres cochons sauvages, slaloms entre tracteurs, chameaux, motos, bus et camions, gens qui traversent, chauffeur qui s’arrête n’importe où, accidents, et autres péripéties en tout genre. Pour 250 bornes ça peut paraitre long, enfin rien ne me fait peur à cet instant.

Glou Glou, Anant et moi

En fin d’après midi notre partenaire Indien nous fait fièrement visiter sa belle usine tout en expliquant qu’il va falloir installer tout ça demain matin avant l’arrivée du client. Parfait je suis venu pour ça! Il n’est pas tard mais Jaipur attendra pour les visites je suis exténué.

Lendemain matin, je me lève à l’aube fin prêt à en mettre plein la vue. Apparament Praba, n’est pas aussi matinal… Arrivée chez notre partenaire, j’installe mon matériel fièrement et teste le tout. C’est bon, plus qu’à attendre la client.L’heure tourne. J’ai faim. La tension est palpable. On me cache quelque chose. Les gens entrent, sortent, les téléphones sonnent. Ca parle en Hindi. Je pose alors la question qui dérange « What’s going on? ». Là notre partenaire nous explique qu’il faut d’abord envoyer un mail au client avec le contenu de la démo, et ce que nous sommes en mesure de démontrer. Auquel cas il ne se présentera pas. Je sens alors monter en moi une dose de je ne sais quoi. Comme l’impression que l’on se fout de moi. Ce document est dispo depuis  mi Avril! De coup de fil en coup de fil je comprends que non ce n’est pas un sketch. Praba m’explique qu’ils viendront peut être demain. Si dieu veut! Espérons.

On se détends comme on peut

Il est 16h, nous partons manger. Nous passons devant de magnifiques forts, dommage que nous n’ayant pas le temps de visiter. Pas grave, je me défoulerai sur la bouffe. Un délicieux dhal (ensemble de légumes en sauce) plus tard nous retournons à l’hotel.

Cette journée m’a totalement déçu, l’impression de s’être fait ballader. Heureusement, Anant, jeune diplômé et Praba son patron sont là pour partager quelques Kingfisher (bière Indienne) devant Inde-Australie pour le compte de l’WT20 (Coupe de monde de cricket). Temps pour moi de mieux les comprendre et partager avec eux ma nouvelle passion pour le cricket.

Le lendemain j’apprends que les clients ne viendront pas, et oui on est Samedi pourquoi serions nous les seuls à travailler. Cette nouvelle me désole, il va falloir revenir la semaine prochaine. J’aurais peut-être plus de temps pour visiter la prochaine fois. Quoi qu’il arrive il nous reste encore 6h de voiture pour revenir à Delhi…alors en voiture!

JGui

Bookmark and Share

3 réponses à “Jaipur de perdre patience – Episode 1

  1. Je pense que ça se passe pas aussi bien que prévu car tu as rasé ta moustache… Ils sont déçut!

  2. Et penses à nous faire un topo sur les règles du cricket!

    • C’est prévu! Mais le championnat Indien IPL est finit et c’est Chennai (anciennement Madras) qui a remporté le titre, vivement que ça reprenne que je supporte les Royals Challengers maintenant!

      C’est vrai que ça vient peut-être de ça. J’y avais même pas pensé, quelle naïveté.

      Au passage Allez l’USAP on est chez nous à Montpellier! On vous laisse la coupe d’Europe c’est un bon deal? Non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s